Troisième édition du festival Rugb’images en deux ans. Au calcul, comme en rugby, il est parfois difficile de (com)prendre les intervalles. Donc, pour que tout soit clair, cette édition va être placée sous le signe du French Flair, ce jeu de mouvement qui ne faisait pas toujours gagner les Bleus mais qui laissait rarement indifférent. Il y aura donc du beau monde et de la légende, à Albi, pour la soirée d’ouverture. A Castres et à Gaillac, nous ne serons pas en reste pour promouvoir la passion et la culture du rugby, pratique de terroir ou de globalité (on pourrait oser : glovalité). Mais pour cette troisième édition, nous organiserons aussi des colloques, expositions, projections et dîners à Saint-Pierre de Trivisy, Lavaur et Graulhet. Nous décernerons des prix pour les meilleures photos, articles et – nouveauté – pour les calendriers et les associations oeuvrant au développement du rugby.

 
Un grand merci à toutes ces villes pour l’accueil chaleureux réservé à notre festival, à tous nos partenaires rendant ces moments si riches et, enfin au public fidèle qui nous conforte chaque année dans l’envie de recommencer.Pour un club arrivé au sommet, on dit que le plus difficile est de s’y maintenir. Mais, en découvrant le programme de notre troisième édition, vous comprendrez pourquoi nous sommes confiants et que, d’avance, nous vous disons « merci » pour la réussite de Rugb’images 3